Mesureurs de Terre - Testeurs professionnels de mise à la terre ENERGIE

Mesure puissante de la mise à la terre pour des voies de mise à la terre sûres

La plupart des bâtiments et des installations électriques, comme les systèmes photovoltaïques, sont reliés à la terre. En cas de surtensions ou d'éclairs, la mise à la terre permet d'assurer une mise à la terre sûre du courant.

L'électrode de terre représente le contact entre le système électrique et la terre réelle et permet une mise à la terre sûre. De nombreuses normes et réglementations électriques définissent des valeurs maximales pour la résistance ou l'impédance de l'électrode de terre afin de garantir que la mise à la terre fonctionne lorsque nécessaire. Ces valeurs doivent être régulièrement contrôlées et mesurées à l'aide d'un appareil de mesure du sol conformément aux prescriptions de divers organismes. Les normes et règlements précisent également fréquemment les méthodes de mesure et les procédures d'essai à utiliser.

Vous trouverez ici des informations importantes sur les appareils de mesure de mise à la terre et les testeurs de mise à la terre :

Achetez un mise à la terre en ligne maintenant :

Par ordre décroissant

1 article

par page
  1. High Frequency Earth Ground Tester TM25R
    Testeur de mise à la terre TM25R

    Prix sur demande

    • Destiné à la mesure de la résistance à la terre des pylônes électriques
    • Minimise l'influence des pylônes adjacents, connectés par le câble de garde
    • Testeur de résistance de masse: jusqu’à 300Ω
    • Fréquence: 25 kHz
    • Précision: ± 2,5%
    • Interface USB
    • Injection de courant automatique
    • Mémoire intégrée et imprimante
    • Batterie rechargeable
    En savoir plus
Par ordre décroissant

1 article

par page

Divers appareils de mesure de mise à la terre chez Sourcetronic

Les appareils de mesure de terre EM-4055 et TM25R mesurent les résistances de terre et leur résistance spécifique selon la méthode dite "méthode Wenner". Ces compteurs de terre robustes vous fournissent également toutes les informations dont vous avez besoin sur les tensions parasites. Avant chaque démarrage, le glycomètre vérifie si tous les paramètres se trouvent dans certaines limites et informe l'utilisateur si tel n'est pas le cas. Une tension parasite trop élevée, une résistance trop élevée dans les pointes de mesure ou un courant d'essai trop faible peuvent être à l'origine d'une panne. S'il n'y a pas d'erreur, l'appareil de mesure du sol démarre la mesure et sélectionne automatiquement la plage de mesure. Pour tester de manière satisfaisante un système de mise à la terre, l'instrument de mise à la terre EM-4055 utilise des courants de mesure avec une fréquence de 270Hz ou 1470Hz. Une fréquence d'essai de 270 Hz est particulièrement adaptée à la simulation des courants de défaut dans les installations industrielles. A 1470Hz, le système est testé pour détecter les courants résiduels qui peuvent se produire lors d'un coup de foudre. Les deux appareils de mesure disposent d'une mémoire intégrée pour les résultats de mesure, d'une imprimante et d'une interface USB qui permet le transfert des données de mesure vers un ordinateur ou un enregistreur de données. La légèreté, la batterie intégrée et la construction robuste convainquent dans toutes les applications, par ex. par mauvais temps.

Problèmes de mise à la terre et différents types de mise à la terre

La terre est le nom donné à un conducteur qui établit un contact électrique avec la terre. Les boîtiers métalliques des appareils électriques, par exemple, sont reliés par ce conducteur. Si le boîtier est sous tension en raison d'un défaut d'isolement, il est directement mis à la terre et le courant résiduel passe par le conducteur de terre sans mettre en danger les personnes. Sans mise à la terre, les défauts d'isolation ou les dysfonctionnements électriques peuvent entraîner des risques considérables pour les personnes, les installations et les appareils. En liaison avec un dispositif de protection électrique tel que fusibles et disjoncteurs différentiels, le circuit défectueux est directement déconnecté. La mise à la terre peut se faire à l'aide de la mise à la terre des fondations, de boucles de terre enfouies, de pieux, de tuyaux, de bandes et de fils.

Les tâches de base de la mesure de la mise à la terre

La mesure de mise à la terre sert à vérifier si une mise à la terre existante répond aux valeurs spécifiées dans les normes ou si un nouveau système de mise à la terre à construire peut atteindre ces valeurs. En fonction du système électrique ou de l'installation, différentes méthodes de mesure peuvent être utilisées. En règle générale, le but de la mesure est de déterminer l'impédance ou la résistance de la mise à la terre. Comme les valeurs d'une mise à la terre peuvent changer au fil du temps, des mesures de mise à la terre sont effectuées à intervalles réguliers.

Mesure de la mise à la terre lors de la construction de nouvelles installations de mise à la terre

En cas d'installation d'un nouveau système de mise à la terre, la mesure de la résistance de terre spécifique peut être utilisée pour vérifier si les propriétés électriques requises de la mise à la terre peuvent être atteintes. En outre, il est possible de se faire une idée des mesures de construction à prendre et des coûts à prévoir. Il est également possible de déterminer la meilleure position de mise à la terre possible sur le terrain disponible.

La résistance spécifique de la terre et comment elle est influencée

La résistance spécifique de la terre d'un sol est donnée en ohmmètres et dépend de la conductivité du sol. Plus la conductivité est élevée, plus la résistance de terre est faible. Comme la température et l'humidité ont une influence sur la conductivité, la résistance de la terre varie en fonction de la saison et des conditions météorologiques. Ces influences diminuent avec l'augmentation de la profondeur du sol, c'est pourquoi la mise à la terre doit être aussi profonde que possible dans le sol.

Les différentes méthodes de mesure pour déterminer la résistance spécifique de la terre

La méthode de Wenner ou la méthode Schlumberger sont généralement utilisées pour mesurer la résistance spécifique de la terre. Dans les deux procédés, quatre électrodes de terre auxiliaires sont insérées dans le sol à une distance définie. Un courant est envoyé dans les deux électrodes de terre extérieures et le potentiel entre les deux électrodes de terre auxiliaires intérieures est mesuré avec un voltmètre. La résistance de terre spécifique peut être déterminée par les valeurs de courant et de tension. La différence entre la méthode Wenner et la méthode Schlumberger réside dans la distance entre les électrodes de terre auxiliaires.

Mesure de mise à la terre sur des systèmes de mise à la terre existants

La mesure de mise à la terre d'un système de mise à la terre existant a pour but de vérifier si les prescriptions de sécurité en vigueur sont respectées et si les valeurs de résistance spécifiées sont atteintes. Pour ce faire, toute une série de méthodes de mesure différentes peuvent être utilisées, qui iraient au-delà du champ d'application que nous allons décrire ici. La méthode de mesure à utiliser dépend, entre autres, de la possibilité de déconnecter l'installation électrique pour la mesure, de la possibilité de déconnecter la mise à la terre et de la présence d'une ou plusieurs électrodes de terre. La précision de mesure à atteindre et l'environnement de l'installation (rural ou plutôt urbain) jouent également un rôle dans le choix de la méthode de mesure. Ce qui suit est une brève description des méthodes de mesure courantes pour les mesures de mise à la terre sur les systèmes de mise à la terre existants.

La mesure de mise à la terre tripolaire (méthode du 62%)

Cette méthode de mesure fonctionne avec deux électrodes de terre auxiliaires. Le courant de mesure est introduit par l'intermédiaire d'une électrode de terre auxiliaire et l'autre sert à exploiter le potentiel 0V. Cette électrode de terre auxiliaire est percée sur une ligne droite entre l'électrode de terre à mesurer et l'électrode de terre d'alimentation, à une distance exacte de 62 %. Cette méthode de mesure existe également sous une forme modifiée, dans laquelle un seul transfert auxiliaire est nécessaire.

La méthode triangulaire (deux électrodes de terre auxiliaires)

Comme la méthode du 62%, la méthode triangulaire fonctionne également avec deux électrodes de terre auxiliaires. Toutefois, l'électrode de terre auxiliaire et l'électrode de terre à mesurer ne se trouvent pas sur une ligne droite, mais sont disposées en forme de triangle. Les deux électrodes de terre auxiliaires forment un triangle isocèle avec l'électrode de terre à mesurer. Les mesures sont ensuite prises des deux côtés du triangle.

Déclaration sur le processus quadripolaire et ses avantages

Comme son nom l'indique, la méthode à quatre pôles utilise une quatrième variable de référence. Dans un premier temps, on utilise le même principe de mesure que pour les mesures tripolaires. Cependant, il existe une connexion supplémentaire entre l'appareil de mesure et la terre à mesurer. Comme les résistances des fils de mesure peuvent être compensées, cette méthode de mesure permet d'obtenir une précision de mesure nettement supérieure. Les mesures sont dix fois plus précises. La haute précision de la méthode quadripolaire est également la raison pour laquelle les compagnies d'électricité utilisent fréquemment cette méthode de mesure. En effet, les postes de distribution et de transformation nécessitent de très faibles résistances de mise à la terre, qui ne peuvent souvent être déterminées avec précision qu'avec cette méthode de mesure.

Mesures avec des pinces ampèremétriques pour moins d'effort

Les pinces de courant peuvent être utilisées pour effectuer des mesures sur des circuits fermés sans avoir à les déconnecter. C'est aussi la raison pour laquelle les pinces ampèremétriques ont révolutionné la mesure de masse dans certains domaines. La mise à la terre n'a plus besoin d'être déconnectée pour la mesure et la mise à la terre auxiliaire n'est plus nécessaire. Cela permet d'économiser beaucoup d'efforts et de temps pendant la mesure. Une mesure avec la pince de test de mise à la terre peut être effectuée rapidement. Le conducteur de terre à mesurer est simplement entouré d'une pince. La pince a deux enroulements séparés. L'enroulement dit générateur génère une tension via un champ magnétique alternatif. Il en résulte un courant qui s'écoule par le conducteur de terre et la mise à la terre. Le deuxième enroulement, l'enroulement de mesure, mesure ce courant. La résistance de terre peut être calculée à partir des grandeurs électriques mesurées. En fonction du système électrique et du principe de mesure, plusieurs pinces peuvent également être utilisées pour déterminer la résistance de mise à la terre.

Aller à la vue d'ensemble des produits : Acheter un multimètre de mise à la terre